Le wifi fait son entrée dans les stades

images

Il y a quelques jours nous vous annoncions l’arrivée  de Foursquare dans les stades notamment aux Etats-unis. Mais il ne s’agissait que d’une petite étape, car à présent la tendance qui semble se développer est celle des stades connectés. Sentant là une une bonne opportunité, le leader mondial des réseaux, Cisco s’attaque aux infrastructures pour les connecter et développer le partage de l’expérience au sein d’un stade.

Il y a quelques jours, les Nets de Brooklyn ont annoncé l’arrivée de l’application Barclay’s Center dans leur stade. Ceci devrait révolutionner clairement l’expérience du spectateur. Déjà présente dans trois grands stades, à savoir le Barclay’s Center, le Santiago Bernabeu et le Sporting Park, cette technologie est la première à supporter une diffusion en multicast via Wi-Fi. Ceci signifie que les supporters pourront désormais accéder, via leurs téléphones portables et tablettes, aux diverses applications spécialement conçues pour interagir avec le stade.

barclays-svm-video

Le supporter pourra commander à l’avance ses boissons et nourritures favorites, acheter ses tickets pour les prochains matchs depuis son siège, être averti par push des prochains évènements à travers la technique du Facebook Connect et partager le match en live et en haute définition.

Aux yeux de Côté Vestiaire les vraies avancées spécifiques aux Nets se trouvent ailleurs. Les fans des Nets pourront revivre en direct et/ou différé les meilleures actions du match depuis différentes positions dans le stade que ce soit le banc de touche, le toit du stade ou autre… (Ceci règle les problèmes des buts ou occasions ratés à cause du point de vue). En plus, ils recevront en direct les statistiques et chiffres sur la rencontre ! Ces applications seront développées à terme chez le Real Madrid et au Sporting de Kansas City.

En ce qui concerne le coût d’une telle installation Dave Holland directeur général et vice-président de Cisco Sport & Entertainment affirme qu’ « une mise à niveau Stadium Vision Mobile pourrait coûter aux exploitants d’installations sportives entre 1 et 2 millions de dollars. ». Il considère également que « ce n’est pas un investissement prohibitif au regard des sources de revenus qu’elle peut générer. »

Donc en plus d’un outil incomparable en termes de nouvelles expériences pour le spectateur cette installation est raisonnablement coûteuse et est une source de revenus importante. Alors, à quand les stades connectés en France?

appimage

Advertisements

Publié le 26/02/2013, dans Geek, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :