Interview: Paroles d’un supporter du Stade Toulousain

supporter Stade Toulousain côté vestiaire

Comme chaque jeudi, la parole est donnée à des supporters. Cette semaine, Coté Vestiaire a décidé de mettre l’accent sur le merveilleux sport qu’est le Rugby, à travers le récit d’un supporter du Stade Toulousain membre du Huit (groupe de supporters de la ville rose).

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
J’ai 32 ans, marié, j’occupe le poste de Chef de Projet Informatique dans une entreprise toulousaine. Je fais partie du Club des Supporters du Stade Toulousain dit « Le Huit » depuis 1998 et fais partie du Bureau depuis maintenant 12 ans.

Est-ce que vous vous souvenez de votre premier match ? Si oui, pouvez-vous nous le raconter ?
Oui, mon père m’a amené voir un match contre Valence d’Agen, ce devait être en 1996 ou 1997. On s’est placé en virage près du Club des Supporters. L’ambiance était bon enfant.

supporter Stade Toulousain côté vestiaireDepuis combien de temps suivez-vous le Stade ?
Etrangement, je ne m’étais jamais intéressé au rugby auparavant jusqu’au jour où une copine de classe racontait que le Stade était en finale (1995). J’ai regardé le match le soir avec mes parents et ma sœur, j’ai de suite accroché. Un collègue de ma mère me donnait alors chaque année les posters Midi Olympique / La Dépêche des Champions de France : Toulouse.

Une fois le bac en poche, je me suis dit que j’irai voir les matchs du Stade. Lors du match Stade Toulousain / Ebbw Vales qui s’est terminé sur le score de 108 à 16, les gens ne s’attardaient plus trop à être concentrés sur le match et des gens du Huit sont venus me parler. C’est le début d’une longue histoire !

Le Rugby un sport en pleine évolution

En deux mots comment définiriez-vous le Rugby ?
Mouvement et Volonté

Selon vous, qu’est ce qui fait la force du Rugby ?
C’est un sport où il y a tout le temps de l’action

supporter Stade Toulousain côté vestiaireComment voyez-vous le rugby dans 10 ans ?
J’espère qu’il sera encore un sport où les prix ne seront pas mirobolants, que les supporters puissent encore approcher les joueurs facilement, qu’il y ait plus de supporters que de spectateurs. Ce sport est en pleine évolution. Certains mécènes arrivent dans le monde du rugby pour récupérer des retours sur investissements. Parfois, ça a eu du bon, car ça a fait bouger le rugby dans un bon sens, mais j’ai parfois peur de certaines dérives.

L’évolution de votre sport vous fait-elle peur ? Pourquoi ?
Un peu parfois. Si on prend l’exemple de Max Guazzini au Stade Français, il faut avouer que son arrivée a été perçue difficilement car il a bousculé beaucoup de codes mais il faut le saluer car son but était de faire parler du SF et il a réussi. J’ai l’impression aujourd’hui que l’arrivée de mécènes bouscule encore plus ce sport. On construit des équipes à grand renfort d’argent et on veut des résultats sur le court terme.

supporter Stade Toulousain côté vestiaire

Votre passion pour le Stade Toulousain

Qu’est-ce que le Stade Toulousain a de plus que les autres ? (Hors résultats sportifs)
Une histoire, des joueurs reconnus, sa popularité

Comment définiriez-vous l’état d’esprit de votre club ?
Allez le plus loin possible !

Qu’attendez-vous de votre club ?

Qu’il ne lâche rien et qu’il ait de la reconnaissance pour son public.

Vous a-t-il déjà déçu ?
Oui, lorsque les joueurs n’ont pas la reconnaissance de leur public, surtout lors des matchs à l’extérieur.

Votre vie de supporter

supporter Stade Toulousain côté vestiaireSelon vous, qu’est-ce qu’un vrai supporter ?
Une personne qui vit sa passion.

Quel est le produit dérivé du Stade Toulousain le plus insolite que vous ayez acheté ?
On m’a offert une parure de drap !

Racontez-nous un jour de match type ?

3 heures avant le match, un groupe d’une dizaine de personnes se rend au stade pour mettre en place les banderoles et le maillot géant. Ensuite, direction notre local à 850 m pour attendre le début du match, vendre les places réservées ou participer au repas s’il y en a un. Après, on se dépêche d’arriver avant les compositions pour commencer à mettre un peu d’ambiance. A la fin du match, on replie toutes les banderoles et le maillot géant et on file au local pour terminer la journée.

Quel est votre plus beau souvenir de supporter ?
Il y a bien sûr eu les premiers Brennus et H-Cup où j’ai eu la chance d’être, mais j’en retiendrai deux. Le premier est le jour où ma mère m’a amené faire signer mes premiers autographes aux joueurs comme Deylaud, Califano et autres. Le second est la finale de HCup 2005 où le suspense était à son paroxysme et le Stade gagne après prolongations.

Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions et à bientôt dans un stade ou ailleurs! (ci-dessous une chanson rouge et noir)

supporter Stade Toulousain côté vestiaire

supporter Stade Toulousain côté vestiaire

supporter Stade Toulousain côté vestiaire

supporter Stade Toulousain côté vestiaire

Publié le 21/03/2013, dans Rencontres, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :