Sébastien Chabal vous invite en Suisse

Chabal Suisse Tourisme Côté Vestiaire

Non, le géant international français de Rugby n’est pas un nouvel évadé fiscal ! Le joueur du LOU Rugby est simplement la nouvelle égérie de Suisse Tourisme. Le sportif préféré des Français en 2009 a pour mission d’inciter les Français à se rendre en Suisse.

Chabal est donc le visage de la campagne de communication « Suisse tout naturellement». Michel Ferla directeur Europe de l’Ouest chez Suisse Tourisme est convaincu que le rugbyman est l’homme de la situation « Il n’y a pas eu de dilemme au moment du choix. Il s’est imposé de suite à nos yeux. Nous nous sommes dit que cette grande personnalité du sport, avec ses origines rurales, son côté authentique et très nature était la personne toute trouvée pour parler de nos traditions vivantes, de ce patrimoine alpin que nous voulons mettre en valeur sur le marché français pour la période estivale »

Chabal Suisse Tourisme Côté VestiaireA travers la personnalité de Sébastien Chabal, Suisse Tourisme espère communiquer autour des valeurs de tradition véhiculées par la Suisse. Il mise beaucoup sur l’image terroir du géant français. Ce dernier a d’ailleurs été mis à rude épreuve en pratiquant les traditions du folklore helvétique. Ainsi, il s’est essayé au lancer de drapeau, à la lutte à la culotte et au moulage d’une meule de fromage à gruyère. Le joueur du LOU Rugby a beaucoup aimé cette parenthèse Suisse et a tenu à préciser que « C’était tout sauf une action marketing pour moi ». Michel Ferla, conquis par son égérie, a précisé qu’« il était vraiment heureux d’être là ; pas du tout chargé de faire la pub pour les Suisses ».

Chabal Suisse Tourisme Côté VestiaireMais que tous les fans de Sébastien Chabal se rassurent, le joueur a assuré «ne pas avoir l’intention de s’installer en Suisse» au contraire de nombreux sportif français comme Jo-Wilfried Tsonga, Sébastien Loeb ou Alain Prost. «J’aime mon pays et je ne veux pas le quitter. Ne nous le cachons pas, je pense que ces sportifs ont fait ce choix pour des raisons fiscales. Or, même si j’avais eu ce ­projet, j’estime ne pas gagner suffisamment pour faire de même», explique-t-il. Néanmoins le charme de la Suisse ne l’a pas laissé insensible tout comme les  670 000 touristes français que se sont rendu là-bas l’an dernier.

 

Publié le 23/04/2013, dans Advertising / Branding, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :