Interview: Paroles d’un supporter de l’USAP

USAP perpignan interview Côté Vestiaire

Comme chaque semaine, Coté Vestiaire vous propose l’interview d’un des très nombreux acteurs du sport. Cette semaine, nous avons donné la parole à un supporter de l’USAP membre de http://www.usapistes.net/.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis le trésorier de la Penya les us@pistes, un club de supporters créé en 2004 grâce au forum de discussion en ligne de l’USAP. 140 adhérents cette saison, avec une section délocalisée en Provence et une autre section en cours de création dans le Poitou. On dispose d’un local non loin du stade depuis 2008. Beaucoup de supporters de l’Hexagone et de l’étranger (Anglais, Gallois, Irlandais) ont été accueillis chez nous.  Le Brennus y a fait lui aussi une halte.

Est-ce que vous vous souvenez de votre premier match ? Si oui, pouvez-vous nous le raconter ?

Le tout premier non. J’étais trop jeune.

Depuis combien de temps suivez-vous l’USAP ?

Depuis le début des années 90.

Le Rugby c’est « L’école de la vie »

images (1)En deux mots comment définiriez-vous le Rugby ?

Respect. Amitié.

Selon vous, qu’est ce qui fait la force du Rugby ?

Il allie combat, esprit d’équipe et convivialité entre tous les acteurs (joueurs, arbitres et supporters). Ouvert à tous et toutes. « L’école de la vie » comme on dit. Et c’est à la fois un sport populaire et méconnu tout en ayant une bonne image dans le grand public notamment la 3ème mi-temps.

Comment voyez-vous évoluer le rugby dans le futur ? En avez-vous peur ?

L’aspect économique est de plus en plus prépondérant. On peut avoir peur de rejoindre le football sur ce point ; et voir les clubs historiques, devenus trop petits par rapport aux concurrents, disparaître. Il y a aussi la crainte d’une perte d’identité.

L’USAP : Le club phare d’un département

USAP interview Perpignan Côté vestiaire Qu’est-ce que le club de Perpignan a de plus que les autres ? (Hors résultats sportifs)

Il fait partie de l’identité des roussillonnais. Le club phare d’un département où le rugby est enraciné.

Comment définiriez-vous l’état d’esprit de votre club ?

Lié aux particularités précédentes : le conservatisme, tant au niveau du jeu (tradition d’un jeu dur des avants) que dans la direction (actionnaires, dirigeants…) Quoique, les choses changent.

Êtes-vous satisfait de l’image de votre club ? Si non, qu’améliorerez-vous?

Pas toujours. Il y a la mauvaise réputation de certains joueurs puis les éventuels soupçons de copinage (avec Paul Goze à la LNR, Jo Maso à FFR).

Avez vous déjà été déçu par votre club ?

La communication n’a jamais été le point fort du club. Tant en interne (par exemple les joueurs historiques prenant leur retraite sans être célébrés comme ils devraient l’être) qu’en externe (rumeurs de banqueroute etc.).

Si vous deviez choisir un joueur emblématique de l’histoire de l’USAP, vous citeriez qui et pourquoi ?

USAP interview côté vestiaireBernard Goutta. Il a tout connu au club : du monde amateur à la conquête du Brennus et la tribune à son nom. J’aurais pu dire Nicolas Mas mais depuis son départ annoncé il ne peut plus prétendre à ce titre. Je n’ai rien contre le départ d’un joueur mais, pourquoi lui, ce Catalan affirmé ? Et pourquoi à Montpellier, le concurrent régional ?

Votre vie de supporter

USAP interview Perpignan Côté vestiaire

Comment définiriez-vous le supporter de l’USAP ?

Chauvin, Burro (âne en catalan). Toujours derrière le club mais exigeant.

Racontez-nous un jour de match type.

Je pense au besoin de la Penya. Ayant un local  à animer chaque week-end, le jour du match doit être prépare pendant la semaine. Achats pour les repas et animations à venir. Le jour J cela commence au local pour la préparation du repas et la diffusion des autres matchs. Nous partons au stade tous ensemble avec le matériel (maillot géant, tambours, drapeaux). Après le match on retourne au local pour la 3ème mi-temps et la diffusion de matchs ou d’émissions de rugby.

Quel est votre plus beau souvenir de supporter ?

Le 6 juin 2009, avec tout le monde en larmes et éclatant de joie au Stade de France.

Quel est votre pire souvenir?

Les saisons avec la peur au ventre, comme la saison 2011-2012. La peur de rejoindre nos anciens rivaux (Béziers et Narbonne) en D2.

USAP interview Perpignan Côté vestiaire Supportez-vous d’autres équipes dans d’autres sports ? Lesquelles ?

Pas personnellement. Certains suivent aussi le rugby à XIII (Dragons Catalans), d’autres le football (Barça ou OM).

Toute l’équipe de côté vestiaire vous remercie et à bientôt au stade ou ailleurs! N’hésitez pas. à liker notre page Facebook et à nous suivre sur Twitter @CoteVestiaire

 

Publié le 26/04/2013, dans Rencontres, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :