Interview : Paroles d’un supporter d’Arsenal

Arsenal logo

Comme chaque semaine, Coté Vestiaire vous propose l’interview d’un des très nombreux acteurs du sport. Cette semaine, nous avons donné la parole à Groover, un supporter d’Arsenal.

Qu’est-ce que le football représente pour vous ?

Une passion, un exutoire, un moyen de mettre de côté les soucis du quotidien.

Selon vous, qu’est ce qui fait la force du Football ?

C’est un jeu universel, partagé par tous et partout. Et c’est un des rares jeu où prendre l’avantage sur l’adversaire au tableau de marque est un moment unique, qui ne ressemble jamais à un autre.

Comment voyez-vous évoluer le Football dans les 10 prochaines années?

Le football a déjà beaucoup évolué, mais je crains une phase de non retour concernant la base populaire du public, élément essentiel. L’augmentation des prix des places, la volonté d’avoir un public très cadré et consumériste, risque de détruire un peu plus l’ambiance dans les stades. Or, c’est une composante essentielle du football, au même titre que le jeu se déroulant sur le terrain. Quant au jeu en lui même, l’afflux massif d’argent pourrait à moyen terme être préjudiciable à certaines équipes, voire certains championnats, en créant une bulle artificielle.

“Remember who you are, what you are and who you represent”

Qu’est-ce qu’Arsenal a de plus que les autres ? 

Emirates Stadium ArsenalArsenal se différencie des autres par sa volonté de bâtir un projet sportif ambitieux mais en respectant une règle essentielle : le financement des installations (le stade) et les investissements dans le sportifs (achat des joueurs et de leur salaire) seront intégralement financés par les ressources générées par le club : les revenus commerciaux, les ventes de joueurs, les investissements immobiliers, les droits télés de la Premier League.

Qu’est ce qui caractérise votre club ?

La notion que le succès se construit dans la durée, le travail et la confiance. C’est sans doute la raison pour laquelle Arsenal n’a connu que 12 managers depuis 1930.

Vous avez déjà été déçu par votre club ?

La seule fois où mon club m’a déçu, c’est lors du match de Ligue des Champions contre Lens en 1998 : le défenseur Lee Dixon a simulé pour faire expulser Tony Vairelles, qui ne joua pas le match retour. Un comportement à des années-lumières des valeurs du club.

Si vous devez choisir un joueur emblématique de l’histoire d’Arsenal, vous citeriez qui et pourquoi ?

Beaucoup de joueurs méritent le statut d’emblématique : Brady, Henry, Bergkamp, Adams…. Mais un joueur reste fortement ancré dans la mémoire des supporters les plus anciens : David Rocastle. David RocastleIl a fait partie de la génération qui a redonné des titres au clubs à partir du milieu des années 80. Élégant, charismatique, il a incarné Arsenal de magnifique manière. Et même après son départ, alors qu’il jouait pour le rival Chelsea, le lien est resté très fort avec les supporters. Son décès suite à une leucémie, en 2001, à l’âge de 37 ans, a fait de lui une légende. Aujourd’hui encore, des supporters commémorent sa mémoire, avec le soutien de joueurs comme Thierry Henry. Et une de ses phrases célèbres est une maxime de nombreux fans : “Remember who you are, what you are and who you represent”.

Arsenal, bien plus qu’une passion

Comment vivez-vous votre passion ?

Je suis l’actualité du club, je regarde les matches en direct (je les enregistre également, pour pouvoir les revoir), j’essaie d’aller voir 1 ou 2 matches par saison, et je vais voir les tournois de pré saison chaque année. Et bien sûr, je suis connecté sur les réseaux sociaux pour échanger avec les autres fans et amoureux de foot.

Vous avez un blog sur Arsenal pouvez-vous nous en parler ?

J’ai lancé ce blog en 2009 (http://arsenal-fc.fr/). Je voulais partager ma passion sur un support que je maîtrisais de A à Z, et pas seulement sur des forums où les échanges sont parfois difficiles. Je voulais proposer ma vision de fan et la faire partager, du contenu écrit original, et des infos. Le blog s’est développé en grande partie grâce à l’essor des réseaux sociaux. Et aujourd’hui, 3 personnes en plus de moi-même le font tourner. Et il est partagé par des centaines de personnes, y compris de langue anglaise.

Racontez-nous un jour de match type ?

Je ne suis pas superstitieux, mais j’ai quand même un petit rituel : je prend mon thé matinal dans un de mes mug Arsenal (j’en ai 6). Après avoir publié l’avant match sur le blog, je discute sur twitter avec d’autres fans, français ou anglais en attendant le match. Le premier moment important est l’annonce de la composition d’équipe. Je reste connecté jusqu’au coup d’envoi, et ensuite : rien d’autre que le match. Je mets parfois un de mes maillots (pas toujours, j’avoue) pour regarder le match, mais quoi qu’il advienne, je suis assez expressif : j’interpelle les joueurs, je râle après l’arbitre… et je saute partout en cas de but ! Et c’est la même chose si je vais voir le match dans un pub avec des amis. Après le match, je fais une compilation des différentes statistiques pour mon analyse de match, je prépare le cadre de mon article, mais j’attend toujours le lendemain pour analyser à froid le match.

Quel est votre plus beau souvenir de supporter et le pire ?

Arsenal 03-04 InvinciblesLe plus beau souvenir est certainement la saison 2003-2004 et le titre de champion acquis sans aucune défaite, un record que l’équipe prolongera au cours de la saison suivante pour atteindre 49 matches. Un exploit synonyme de grande fierté car il représente la marque des grandes équipes.

Le pire souvenir est sans aucun doute la finale de Ligue des Champions perdue en 2006 contre Barcelone. Je rêvais de voir Arsenal décroché enfin ce titre, et au Stade de France en plus. Mais les Gunners, réduit à 10, se sont finalement inclinés 2 à 1.

Toute l’équipe de côté vestiaire vous remercie et à bientôt au stade ou ailleurs! N’hésitez pas à liker notre page Facebook et à nous suivre sur twitter @CoteVestiaire.

Advertisements

À propos de Anthony

Love sport, technology and marketing

Publié le 12/09/2013, dans Rencontres, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :