Interview Thomas Bianchin responsable communication et relations presse du FC Grenoble Rugby

fc-grenoble-rugby-communication-interview

Aujourd’hui, Coté Vestiaire vous offre l’interview de Thomas Bianchin responsable communication et relations presse du FC Grenoble Rugby. Découvrez le dessous de la stratégie du FCG et sa vision du Top 14 et du Rugby.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et expliquer le rôle que vous occupez au sein du club de Grenoble ?

Je suis responsable de la communication et des relations presse. Nous sommes deux à travailler à temps plein au service communication. Moi-même et Olivier Spaeth qui est le community manager du club et s’occupe de toute la partie web et réseaux sociaux. Chloe Pillet (en charge de la branche événementiel du club) est également en renfort sur toutes les missions d’animations et de présence des joueurs sur nos opérations. Les postes n’étant pas cloisonnés, nous touchons un peu à tout. Il faut savoir être extrement polivalent. Mon travail est partager entre deux axes, la communication grand Public (visant principalement à mettre en avant notre équipe et annoncer nos matchs) et la communication via notre partenariat. Chaque partenaire veut associer l’image de sa société à notre club de manière différente. C’est à nous de trouver les meilleurs axes de travail et assurer l’opérationnel de ces missions. Une grande part de notre travail consiste à soutenir la billetterie et le merchandising de notre boutique. Cette année le gros changement pour nous se situe au niveau du stade puisque nous jouons désormais tous nos matches au Stade des Alpes. (20000 places) Ceci a changé toute notre stratégie de communication puisqu’on doit remplir un stade plus grand pour tous les matches. Nous avons donc revu notre politique tarifaire : places, abonnements, boutique. On communique sur « venez voir les matches dans un des plus beaux stades du TOP14 en plein centre-ville avec un prix attractif», c’est un peu le FCG pour tous !

fc-grenoble-rugby-communication-interviewComment se situe le FCG au niveau de la communication ?
Tout est à encore à faire. Je m’explique : le FCG est un club qui, au début du professionnalisme de 90 à 2000, était un des 5 plus gros clubs français. Depuis la création du TOP14 et la remontée du club il y a 3 ans, le FCG n’avait pas été sous les feux des projecteurs. Donc le nouveau public du TOP14 ne connait pas forcément le FCG. Nous sommes, entre guillemets, un club historique du rugby français mais un petit nouveau dans le TOP14. D’un point de vue local, le FCG est évidemment connus mais à Toulouse ou Paris, nous ne sommes pas forcément très populaires. Ce déficit d’image, l’idée que Grenoble est « la Sibérie » nous a un peu desservis au début, mais aujourd’hui on en fait un point fort. C’est-à-dire qu’on appuie sur notre terroir le fait qu’on soit un club au milieu des montagnes qu’on soit une grande ville du Sud-est. On s’appuie sur un public fidèle, le FCG représente la 7/8 meilleure affluence. On est un club qui se veut simple ! On s’appuie sur une économie réelle ! On fait 11 700 000 € en budget partenariat ce qui représente le 2/3ème budget du TOP14 via le travail de nos commerciaux. En bref, on veut appuyer sur le fait que nous sommes un club qui travaille !

Quelle est votre stratégie sur les réseaux sociaux, votre ligne éditoriale ?

On est un des clubs les plus actifs sur les réseaux sociaux, c’est dû en partie au fait que nous avions beaucoup de retard sur ce secteur. Il y a suelement 4 ans nous n’étions pas sur Facebook, et il y a 3 ans nous n’étions pas sur Twitter. On s’est un peu battus au service communication pour être présents sur ces plateforme. Au départ, ce n’était pas dans l’ADN du club pour une raison simple, c’est qu’on avait d’autres priorités à ce moment-là et d’autres évolutions à mener. Après le lancement, on a tout de suite voulu être hyper actifs. On a eu une progression très forte aussi sur Twitter où on est parmi les clubs les plus suivis !

D’ailleurs on peut voir que vous avez un Twitter en anglais, pourquoi ?
Ce compte a été lancé l’an dernier. L’un de nos coaches, Bernard Jackman, ainsi qu’un joueur, James Hart sont irlandais. Suite aux bonnes performances de ce dernier on a constaté beaucoup d’activité autour de lui en Irlande.  De plus Bernard Jackman est très très actif sur Twitter. Etant donné que les médias étrangers parlaient de Grenoble, autant, voire plus qu’en France, nous avons décidé de répondre à ces gens en créant ce compte. C’est aussi une façon de relayer les actualités des joueurs étrangers qui sont bien plus actifs que les Français sur les réseaux sociaux.

fc-grenoble-rugby-communication-interview

Nous avons aussi constaté que vous étiez sur Snapchat, je crois que vous êtes le 1er  d’où vient cette idée ?

L’idée était tout simplement d’être présent, de suivre les tendances de notre plus jeune public. C’est aussi faire un peu de buzz autour du FCG. Ce réseau n’est pas forcément le plus efficace en terme d’information, Facebook et Twitter restent les canaux principaux.

Bukyfc-grenoble-rugby-communication-interviewQuelle est votre plus belle campagne ?

J’ai envie d’en citer deux, une très locale sur le bassin grenoblois, et une plus nationale, entre guillemets. Il y a deux ans on a lancé une campagne total recovering sur le tram grenoblois. Nous avons eu des retombées exceptionnelles parce que nous avions une superbe exposition avec des visuels forts. Le FCG était présent de manière forte dans la ville ! En terme national, je dirais que c’est notre mascotte, Buky que l’on peut voir partout à la TV sur les réseaux sociaux… Par rapport aux autres clubs on utilise plus souvent notre mascotte dans nos opérations. On a créé une histoire, une image auxquelles les gens adhèrent, c’est une réussite pour nous !

Comment voyez-vous le rayonnement du TOP14 d’un point de vue communication ?

On a un championnat très fort avec une marque TOP14 puissante. Cette marque est très bien communiquée. Ce championnat est une force car il est attractif, avec une économie en croissance. Après, je dirais que les clubs de rugby français communiquent peu. On a eu une période avec Max Guazini qui a rebattu les cartes, mais aujourd’hui par rapport à d’autres sports on a encore une image classique de notre sport : les gladiateurs, le combat… Je pense que par rapport à ça il y a beaucoup de choses à faire. Le rugby devient de plus en plus un sport spectacle, et à ce titre il faut que l’expérience spécateur évolue et devienne plus forte. D’ailleurs, nos sources d’inspiration ne sont pas françaises, on regarde beaucoup la Premier League et les sports américains en matière de communication et d’animation de match.

fc-grenoble-rugby-communication-interviewPensez vous que c’est facile de communiquer autour du rugby ?

On a un produit exceptionnel pour communiquer grâce aux valeurs de ce sport et l’image que les gens en ont. Les valeurs de ce sport sont des bases solides et exceptionnelles pour communiquer. On a que de la communication positive à faire, c’est un bonheur de s’occuper de la communication dans le rugby. Nous n’avons que très peu de contrainte par rapport à d’autres sports, notre public est exceptionnel. Nous avons un rôle d’éducation et d’apprentissage pour préserver ces valeurs auprès des plus jeunes.

Qu’est-ce que vous espérez de la saison 2014 2015 sur les plans sportif et communication ?

Dans le sport, et encore plus en Top14, la meilleure communication, ce sont les victoires de notre équipe sur le terrain, donc on va espérer un maximum de victoires pour cette saison.

Advertisements

Publié le 11/09/2014, dans Rencontres, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :