Bilan des assises du sport Sporsora

sponsora

Depuis quatre ans maintenant, SPORSORA réunit les acteurs de l’économie du sport au Medef afin d’évoquer les grands enjeux du secteur. Des experts et des intervenants emblématiques du sport et de l’entreprise se retrouvent ainsi à l’occasion de conférences débats et de tables rondes. SPORSORA poursuit ainsi sa politique ambitieuse de développement de l’économie du Sport et de professionnalisation du marketing sportif.

L’INNOVATION, CLÉ DE LA COMPÉTIVITÉ DU SPORT

L’innovation n’est pas seulement technologique mais porte aussi sur des méthodes, des process, des modèles, des comportements. Il faut prendre des risques, tester, expérimenter, et devenir acteur de sa propre innovation. À ce titre, le statut des sponsors évoluent de plus en plus vers celui d’incubateurs. L’innovation est notamment indispensable pour nos événements sportifs d’ampleur tels que le Tour de France, le Vendée Globe ou encore Roland-Garros. Elle permet de répondre à la fois aux besoins des partenaires, des diffuseurs ainsi qu’à ceux des « consommateurs », comme l’ont souligné Peter Bayer (OSM/IMOCA Ocean Masters), Chris Haynes (SKY) et Jérémy Botton (FFT). Enfin, ASO innove avec le Mud Day. Cette course attire de nouvelles marques partenaires qui trouvent des opportunités de marketing par la preuve (Vivelle Dop coiffe les équipes) auprès de participants essentiellement conquisvia les réseaux sociaux.

Richard ATTIAS, Président Fondateur de Richard Attias & Associates, Producteur du Doha Goals Forum : « L’innovation est partout, c’est une mentalité, une façon d’être, de se réinventer. Cela va bien au-delà de la technologie. L’innovation, c’est une façon de casser les codes, de penser en dehors de la boîte, « out of the box » comme disent les Américains. […] C’est par exemple le cas des datas, elles sont déjà partout, le tout est de savoir les utiliser […] Le partage des connaissances, des données est important pour innover ».

Guillaume DE MONPLANET, Directeur de la marque Adidas : « L’innovation pour un équipementier, c’est accompagner le sport dans sa pratique, accompagner de nouvelles pratiques et évoluer dans la manière dont on peut proposer le sport aux consommateurs ».Exemple : Les Boost Battle Run

Didier BARBÉ, Vice-président marketing et communication IBM France : « L’innovation, c’est améliorer la compréhension d’un sport, la compréhension d’un comportement et de l’expérience de tout l’écosystème qui tourne autour du sport. La technologie permet de réinventer des modèles ».Exemple : Slamtracker d’IBM à Roland Garros

Jérémy BOTTON, Directeur général délégué de la Fédération Française de Tennis : « Réaliser en France ce projet du nouveau stade de Roland-Garros est en soi une innovation, mais c’est aussi un moyen d’améliorer l’expérience de nos différents publics […] L’un de nos enjeux pour demain est de connaître et parler à nos centaines de milliers de spectateurs qui viennent à Roland-Garros et à nos milliards de téléspectateurs qui nous regardent à la TV […] Le téléspectateur n’est plus passif mais acteur, et doit pouvoir consommer Roland-Garros comme il l’entend, choisir ce qu’il veut consommer […] On croit beaucoup à la personnalisation de l’offre pour nos différents clients ».

L’INNOVATION AU SERVICE DU « SPECT-ACTEUR »

La valeur du sport tient à l’émotion ressentie en temps réel, complétée notamment par des datas qui enrichissent l’expérience des cibles. Il est essentiel d’offrir un véritable service aux utilisateurs, aux consommateurs, qui deviennent de plus en plus acteurs de l’événement. Pour ce faire, personnalisation et individualisation de l’offre semblent être la clé via la gestion du « Big data ».

Marie GENESTE, Directrice de Lagardère Innovation : « On n’innove pas tout seul. Chacun a tendance à garder ses datas, il faut sortir de sa coquille, faire rentrer d’autres acteurs. Les plus grandes innovations qu’on a faites l’ont été avec d’autres acteurs, des start-up ou des groupes qui peuvent être concurrents […] Il faut tester, faire des pilotes, expérimenter toutes ces nouvelles technologies au lieu de juste les regarder et de laisser les autres le faire à votre place ».Exemple : Allianz Riviera Lab

Jérémy ROY, Coureur cycliste de l’équipe FDJ.fr : « On a créé à l’intérieur de l’équipe FDJ.fr un département R&D pour aller de l’avant. Nous, les coureurs, nous sommes acteurs de l’innovation à travers nos ressentis et nos idées ».Exemple : FDJ et « Supporter de l’emploi »

Baptiste KERN, Directeur marketing et développement Amaury Sport Organisation :« L’innovation est reliée à la notion d’organisation. Il faut pouvoir comprendre ce qui se passe, regarder ce qui se fait ailleurs et créer de nouveaux concepts au sein d’un pôle développement, par exemple le Mud Day ».

 

Advertisements

Publié le 26/09/2014, dans Evénement, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :